Plexus solaire et bouclier

Publié le par séléane

De nos jours et surtout en cette période de sortie de l’hiver où tout le monde manque d’énergie solaire et donc de gaieté, nous nous sentons un peu attaqués de toute part. Je trouve donc que le rituel qui suit, tout droit sorti de " Traité pratique de magie celte ", est bien approprié et tombe à pic.

 

" La plupart des envoûtements sont des auto- envoûtements. Votre esprit, avec ses peurs et ses fantasmes, programme lui-même le scénario pervers des influences négatives. Cette négativité n’est pas inéluctable. Vous pouvez, si vous le désirer, retrouver la joie de vivre, le sommeil et la santé, en chassant simplement ces pensées de votre vie. Cependant, il peut arriver que des entités mal intentionnées, et peu importe alors de savoir si c’est vous qui les avez fabriquées de toute pièces ou si elles vous ont été gracieusement envoyées, restent attachées à votre esprit et continuent de perturber votre vie quotidienne.

 

Nous n’entrerons pas ici dans le détail des envoûtements réels et de l’exorcisme. Sachez néanmoins que par des moyens simples et dûment efficaces, il vous est tout à fait possible de résister à ces forces négatives. La première des choses à faire, tous les sorciers vous le diront, est de constituer à l’intérieur de soi un bouclier de protection.

 

La sensation de l’envoûtement commence presque toujours par le plexus solaire. C’est dans ce point précis du corps que l’on commence à ressentir les influences néfastes et maléfiques. Savez-vous que l’on peut renforcer considérablement cette zone vitale ? Et il est réellement possible de " déplacer son point d’assemblage ", pour reprendre une expression connue de la sorcellerie mexicaine.

Isolez-vous dans une pièce calme.[…] Habillez-vous de vêtements amples et détachez votre ceinture. […] évitez surtout les vêtements en fibres synthétiques.

Installez-vous près d’une plante verte ou d’un beau bouquet de fleurs [ je penche plus pour la première solution, je préfère de loin les plantes vivantes]. Respirez tranquillement, fermez les yeux, détendez-vous, ne pensez plus à rien. Une fois le vide ainsi créé, concentrez souffle, énergie et pensée à cet endroit précis du plexus. Ressentez-le à l’intérieur. Explorez les multiples possibilités de votre plexus solaire. Nettoyez-le avec le souffle. Que votre respiration, la plus profonde possible, détende chacune de vos cellules.

Vous devez ressentir une forte chaleur au bout des doigts.

Gardez présente cette énergie, ce feu sorcier et magicien.

Vous consumez de l’intérieur tout ce qui s’oppose à votre bien-être. Imaginez que vous êtes Saint Michel Archange terrassant le Dragon ! [les anges me rappelant trop mes origines chrétiennes, je préfère visualiser un feu ou un soleil dévastateur.] Votre plexus solaire est une boule de lumière. Ses couleurs sont le rouge, l’orangé et l’argent. Les deux premières sont évidentes, mais la troisième est plus subtile. Elle ne survient qu’avec l’hiver et une profonde méditation.

Pratiquez régulièrement cette visualisation, si vous ne devez pas travailler ensuite, en début d’après-midi ou le soir, avant d vous coucher. Au cas où vous sentiriez soudain très fatigué, ne vous inquiétez pas, c’est un signe favorable. Cet exercice peut durer de dix à trente minutes au maximum. Faites-le de préférence une dizaine de jours avant la pleine lune. Ne buvez plus de vin ni d’alcool, évitez le tabac et les nourritures grasses ou sucrées. Un jeûne léger de deux ou trois jours renforcera son effet. "

 

Pour bien vous détendre et laisser circuler les énergies, n’oubliez pas de ne tendre complètement aucune articulation et de laisser vos aisselles légèrement ouvertes.

Bonne méditation !

Publié dans laboratoire

Commenter cet article