Enfin réapprivoisé

Publié le par séléane

Les mois de mai et juin ont été riches en péripéties. Cela a commencé par un trop plein de pluie et du coup une invasion de limaces et escargots en tout genre. Vous avez peut être suivi ce combat dont je suis sortie vainqueur avec pour arme fatale une bonne dose de cendre au pied de chaque plante... et le retour d'un allier de taille : le soleil.
Mais mon jardin s'est alors transformé en vraie forêt vierge pour cause de non désherbage. Ben oui, les fin d'année d'une instit c'est pas de tout repos et mon pauvre jardin est passé un peu au second plan.

Alors il a fallu reprendre les choses en main : quatre après-midi de désherbage et de tonte intensive plus tard, mon jardin potager a commencé enfin à reprendre forme.
Nous avons vu réapparaître le petit triangle de plantes aromatiques annuelles (enfin à part la sauge qui survit à l'hiver mais n'a pas trouvé de place avec les autres persistantes) :


Puis  les tomates, les salades, les blettes (vertes et rouges), les aubergines, les courgettes, les concombres, les radis, quelques carottes....




Il ne restait alors plus qu'à couvrir les pieds avec l'herbe coupée pour limiter l'évoparation de l'eau et attendre patiemment de pouvoir cueillir et se régaler.

Publié dans jardins apprivoisés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article