les apprentis chasseurs de mégalithes en Bretagne

Publié le par sarhane

 

Tome 1 : Constatations d'un apprenti chasseur de Mégalithes en Bretagne

 

 

" La Bretagne, c'est le seul endroit où on peut chopper

 

 

en même temps un rhume et un coup de soleil ."

 

 

Nous sommes donc parties à la recherches de grosses pierres et de paysages nouveaux. Je ne fus déçue ni des unes ni des autres, même si la chasse aux mégalithes s'avère être un exercice plus difficile qu'il n y paraît, même avec un plan et une boussole. C'est par un beau mois d'Août que nous avons pris la route, voiture remplie jusqu à la gueule, pour 10 jours d'un tour complet de Bretagne. Nous sommes revenues, les sacs pleins de linges sales, les cheveux en bataille, la tête pleines de nouveaux décors et d'expériences fraîches.

 

 

 Tout d'abord quelques conseils à celles et ceux qui souhaiteraient s aventurer en Bretagne :

 

 

Ne jamais croire les panneaux. Quand ils ne sont pas dans votre dos, ils disparaissent soudainement ou ils indiquent 3 directions à la fois. Bref, il ne faut pas avoir peur des tours, détours et retours pour conquérir dans les campagnes un point de vue, une mystérieuse fontaine ou un menhir. D'ailleurs, nous pourrions presque penser que ce sont eux les mieux planqués, à l'écart des grandes routes et des sentiers touristiques. Nous avons fini par croire qu'au bruit de nos pas, les dolmens retroussaient leurs tables pour aller se planquer dans les fourrés! Il faut donc se munir d'une carte locale (dite plan de ville) et surtout d une bonne dose de patience.

 

 

Ci-dessous une illustration du phénomène : et oui, c'est un panneaux blanc indiquant ... le sol ! ? !

 

 

 

 

 

 

 

Ne jamais commencer une scottish dans un fest-noz parce que l'on ignore quand elle finira. Ainsi toutes les légendes de sabots enchantés qui ne finissent d'emporter leur malheureux propriétaire dans des danses endiablées doivent sûrement venir du fait que les musiciens bretons ont un souffle inépuisable. Quant à essayer de suivre les pas des locaux, cela nécessite de se faire greffer une autre jambe! J'adhère!  

 

 

Aimer l'eau froide, le cidre et le poisson !

 

 

 

 

Publié dans maraudages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article