A la rencontre des mégalithes 3

Publié le par séléane

L'approcher et l'apprivoiser :

Ça y est, vous avez trouvé son territoire ! Il surgit au détour d'un chemin, un peu caché par la végétation ou s'impose au milieu d'un champ ou au bord d'une route.

Quoi qu'il en soit prenez le temps de faire connaissance : arrêtez vous un peu, observez le de loin, " saluez " le. Essayer de sentir son humeur et surtout laissez le découvrir la votre, s'habituer à votre présence qui peut être ressentie comme une intrusion.

A ce stade là vous commencerez à sentir sa présence.

Vous pouvez alors vous approcher et avoir votre premier contact avec lui : le contact visuel. Faites le tour de la pierre, observez sa silhouette,


 

 

 

 

 

ses détails (cupules, trous des âmes?).

Si vous avez avec vous une boussole, vous pouvez regarder son orientation. Selon notre expérience, elle est variable mais, pour les dolmens, l'orientation Est-Ouest revient souvent avec l'entrée à l'Est et le trou des âmes à l'Ouest (direction du pays des morts dans beaucoup de traditions).

 

Si vous possédez un pendule, vous pouvez faire un premier repérage des variations d'énergie. Toujours selon notre expérience, les cupules attirent le pendule (il s'arrête presque de tourner, comme " plombé ")

On retrouve aussi souvent, pour les dolmens, à l'intérieur, un endroit qui produit la même réaction.

Maintenant, si vous ne sentez aucun rejet, vous pouvez entrer en contact physiquement avec le mégalithe. Commencez par l'effleurer pour repérer un endroit que vous appréciez plus que les autres et vous allez poser vos mains. Fermez les yeux et laissez vous aller. Si tout se passe bien vous allez sentir ou même voir une porte s'ouvrir, cela veut dire qu'il vous a accepté. Profitez alors du voyage.

Quelques fois le contact physique sera trop fort, à la limite du supportable. Il sera alors bon de retenter un contact plus éloigné (quelques mètres).

 

Bonnes rencontres!

Publié dans maraudages

Commenter cet article