Pain aux Noix et aux Oignons

Publié le par sarhane


Voici une recette d’Imbolc que je vais tenter de réaliser ce week-end. Elle est tirée et adaptée de « The Wicca Cookbook, Recipe, Ritual and Lore » de Jamie Wood and Tara Seefeldt :

Pain aux noix et à l’oignon

 

La noix entière dans ce pain d’Imbolc représente ce qui ne s’est pas encore manifesté. Tout sortilège est le germe des choses à venir, comme l’arbre dans la noix.

La Magie peut être affectée par des sources extérieures et intérieures. Lancer des sorts peut être excitant mais aussi frustrant, car le résultat peut être altéré en fonction de notre état et de l’environnement. Nous pouvons parvenir à la conclusion désirée dans nos incantations quoique pas forcément sous une forme reconnaissable. En particulier le mouvement d’une planète peut inverser l’effet d’un sort. Mercure règne sur les communications. Environ 4 fois par an, Mercure semble se déplacer vers l’arrière, phénomène connu sous le nom de rétrocession mercurienne. Ces épisodes durent entre 3 et 4 semaines. Toutes les formes de communications sont alors altérées : courriers, téléphone, relations interpersonnelles, ordinateurs et autres appareils électroniques et bien évidemment les sorts. Au cours de cette période, le chaos semble atteindre des sommets. Malgré toute cette confusion, une grande leçon est offerte. Après le retour à la normale, les problèmes s’offrent sous un nouveau jour. Nous devons renoncer à nos attentes et nous préparer à rire de l’imprédictibilité des rétrocessions mercuriennes ou nous attendre à la frustration. Nous pouvons accéder au succès tant que nous sommes prêts à accepter ces leçons et à rire, rire, rire.

7 gr de levure de boulanger

 

240 ml de lait chaud 

55 gr de beurre à température ambiante

90 gr de farine 

1 cuillère à café et demi de sucre en poudre

1 cuillère à café et demi de sel 

112 gr d’oignon rouge ou rose finement coupés

170 gr de noix hachées

Mélanger la levure et 60 ml de lait chaud. Attendre 5 mn jusqu’à l’apparition d’une mousse (de cette façon, on sait que la levure est toujours vivante). Ajouter le beurre dans les 180 ml restant de lait et laisser le beurre fondre. Dans un grand saladier, mélanger farine, sucre et sel. Y faire un puits au centre  et y verser le mélanger de lait et de beurre. Mélanger jusqu’à l’homogénéisation. Laisser refroidir 5 mn puis ajouter la mixture de levure et réhomogénéiser.

 

Verser la pate obtenue sur une planche farinée. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte élastique et moelleuse, c'est-à-dire pendant environ 10-15 mn. Placer la pâte ainsi pétrie dans un saladier huilé et recouvrir fermement d’un film plastique. Laisser monter pendant 2h dans un environnement chaud et sans courant d’air ou alors jusqu’à doublement. 

Aplatir la pâte sur une planche farinée et y incorporer les noix et le oignons jusqu’à former un tout homogène. Séparer le tout en 2 pièces et former deux baguettes allongées, d’environ 4 cm d’épaisseur. Laisser reposer pour 45 mn sans les couvrir dans un endroit chaud dépourvu de courant d’air.

Préchauffer votre four à 200°C, transférer les 2 baguettes sur du papier sulfurisé. Cuire pendant 25 à 30 mn jusqu’à ce que le pain prenne une belle teinte dorée et sonne creux quand on le tapote. 

Ces pains s’accompagnent très bien de la plupart des fromages à pâte molle. 

Publié dans tambouilla occultis

Commenter cet article