Troisème pilier : l'Imagination

Publié le par sarhane

Un de mes problèmes au début fut d’accepter l’imagination comme une sorte de guide.

Question : comment puis je savoir si ce que je perçois n’est du qu’à mon imagination ou si cela est lié à un effet magique tangible? Réponse : Et alors ?

Je peux considérer l’imagination est une sorte d’interface fertile entre le ou les mondes et nos moyens de compréhension, une projection vers le possible et le merveilleux. Si je la laisse s’exprimer, elle ouvrira les portes de mon inconscient et d’exploration en moi même. Cela revient à la notion de lâcher prise. Nous avons tendance à abandonner l’imagination aux enfants et aux artistes, nous murant dans un monde de maîtrise et de raison. Nous appauvrissons l’univers en ne lui prêtant que des dimensions " évaluables ". Mais nos moyens de mesures sont dérisoires. L’imagination permet de franchir les limites du politiquement correct et de créer une vision qui nous correspond intrinsèquement, elle nous ouvre des perspectives nouvelles.

Publié dans casse méninge

Commenter cet article

Johann 21/07/2008 14:10

Hello, hmm..Je suis au travail. Tout en alignant ces lettres je scrute l'openspace d'un oeil alerte; une impression ancienne mais familière refait surface: me revoilà 15 ans en arrière dans ma cours d'école primaire... Au lendemain, je dois reconnaître que ce dernier commentaire est un aveux qui me gène aux entournures... Le temps me manque pour en égrainer les raisons mais tu les relèveras certainement de toi même. Au gré de mes changements d'états, je tenais simplement à préciser que cette dépendance était fluctuante. Elle n'est point maladive si bien que je me garderai longtemps - "d'appeler Bianchon à mon chevet d'agonisant" ...Bonne journée,Johann

sarhane 22/07/2008 04:29


Bonjour Ami,

L'imagination, je le concède, est un espace vertigineux. J'ai longtemps eu peur de m'y pencher de peur de m'y perdre. On guette la réalité du coin de l'oeil, quand va t'elle nous tomber dessus?
ai-je bien le droit de lui faire des infidélités dans mes déambulations oniriques? Vais je pouvoir revenir de ce voyage? Personnellement, j'ai tranché. Le monde est fade et ennuyeux sans elle.
Après peu m'importe. J'espère te comprendre un peu. En tout cas, merci de ce commentaire...
Oniriquement
Sar