Solstice d'été 2

Publié le par séléane

Magie

Cette période est propice à la magie (surtout amour, guérison, protection), le Pouvoir est intense.

Vous pouvez profiter de cette période pour réaffirmer vos vœux aux déités ou pour faire votre rituel de dédication.

Associé à l'élément du feu, ce sabbat souligne la journée la plus longue de l'année. Le temps est propice pour de la magie constructive, pour brûler symboliquement tout ce donc on veut se défaire : problèmes, inquiétudes, pour ensuite inviter les changements positifs dans nos vies et amener apaisement et guérison.

Le Dieu et la nature sont alors à l'apogée de leur force, il règne en seigneur de la forêt sur son trône de bois vert.

La terre toute entière nage dans la fertilité des Dieux.

Seulement si ce jour célèbre à la fois le soleil à son zénith, il rappelle son futur déclin, inévitable… Le Dieu du Chêne (Dieu de l'année qui croît) combat le Dieu du Houx (Dieu de l'année qui décroît), ce dernier va remporter la victoire et régner jusquà Yule. A partir de Litha les jours vont raccourcir.

Maintenant dans la force de l'âge le Dieu s'unit avec la Mère Créatrice dans une union si complète et si parfaite que le résultat de cette union se solvera par la mort. Pour cette union, il se sacrifie. Il poursuit la route céleste vers la marmite de Cerridwen afin de renaître à Yule.

La déesse se présente sous son aspect de mère : par son gros ventre, elle représente la vie et la fertilité. Nous célébrons la (re-)naissance, la vie, l'abondance issues de l'union des dieux, la générosité et la fertilité de la terre et nous l'en remercions.

Quelques suggestions pour fêter ce Sabbat :

C'est l'époque de l'année la plus prédisposée aux récoltes d'herbes magiques et médicinales. Coupez-les avec votre boline ou votre serpe, à la lumière de la Lune, en chantant des chants instinctifs appropriés aux utilisations que vous comptez faire des plantes. Laissez une offrande, un " cadeau venu du fond du cœur ", en remerciement, et tentez si possible de ne pas couper plus qu'un tiers de la plante afin que le reste puisse repousser en conservant sa vigueur. Essayez également de ne prélever qu'un tiers des racines si celles-ci sont nécessaires. Couper une branche ne devra se faire qu'à la jonction avec la tige ou le tronc. C'est une simple marque de respect envers la Nature. On peut prélever, mais pas tout saccager !

Petite " recette " pour réaliser très simplement une amulette protectrice à base de végétaux :

Le premier jour de Litha, avant le lever du soleil, rassemblez trois plantes parmi celles qui suivent : lavande, ortie, thym, camomille, lierre rampant, rue, herbe de Saint-Jean, consoude, armoise, verveine, œillet, pétales de roses, achillée, aspérule, plantain. Faîtes-les sécher. Pour cela, le meilleur moyen est de les suspendre la tête vers le bas.

Une fois qu’elles sont sèches (la durée de séchage varie selon les plantes, mais comptez en moyenne une bonne semaine), émiettez-les dans un petit sac de tissu ou de toile que vous fermerez avec du fil rouge. Portez cette amulette sur vous les jours où vous voudrez que la chance vous sourie ou qu’une protection vous soit accordée.

N’utilisez cette amulette que dans l’année suivant la fête de Litha au cours de laquelle vous l’avez fabriquée. Elle ne doit plus être utilisée après cette durée d’un an.

Lorsque vous estimez que vous n’en avez plus besoin, ou avant la prochaine fête de Litha, rendez à la nature le contenu du petit sac, soit en l’éparpillant au gré du vent, soit en le vidant dans un cours d’eau.

 

Selon certaines traditions, il est bon de choisir ce moment pour collecter l'eau magique qui sera utilisée pour l'autel domestique, et pour les sortilèges de l'année à venir. Prévoyez donc un certain nombre de bouteilles et cherchez l'endroit le plus approprié ( source, eau courant, rivière... ) en évitant toutefois les eaux stagnantes, pas particulièrement positives. A moins bien sûr que vous n'ayez quelques mauvais sorts en perspective... Recueillez-là dans un récipient de verre ou de porcelaine, évitez les contenants de métal. Ne déposez jamais le récipient à même le sol ou l'énergie se dispersera ; rangez le soigneusement en haut de votre placard à magie. L'eau que vous n'aurez pas utilisée au bout de six mois devra être rendue à la nature. Pour renforcer le pouvoir de votre eau magique, placez-y du corail. En aucun cas cette eau ne devra être bue !

C'est le moment de réaliser vos rêves et de rendre votre vie meilleure. Vous pouvez faire un symbole rituel de quelque chose de gênant qui freine votre épanouissement afin de le jeter dans le feu.

Ce soir là il est aussi d’usage de partager les fruits et légumes de la saison et les herbes que vous trouvez dans votre jardin (y compris à ceux qui n'ont pas de jardin !)

Cuisine

Fruits et légumes frais de saison, hydromel, bière, gâteau au miel, crème glacée à la rose, plateau de fromages, mangues, crème fouettée sur les fruits, vin rouge, fraises…

Publié dans casse méninge

Commenter cet article

sarhanne 18/06/2007 22:43

Juste un détail supplémentaire, il me semble que la cueillette de la plupart des plante se fait lorsqu'elle sont écloses. Midi heure solaire est l'heure préférentielle pour la récolte de nombreuses plantes, en particulier pour récupérer les fleurs. La cueillette des racines serait intéressante, bien que très difficile dans le noir, à réaliser à la tombée du jour.Merci pour ces textes ma soeurceulleuseBizSar