Le Qi Gong ou travail énergétique

Publié le par sarhane

Dans mes textes sur le Tai Chi Chuan je vous avais parlé des deux pratiques qui pour moi sont indissociables : l'art martial et le travail énergétique.

Ce dernier s'appelle Qi Gong.

Le Qi

C’est une énergie ou une force naturelle qui empli l’univers. On peut parler de Qi à trois niveaux : le Qi du Ciel, le Qi de la Terre, et le Qi de l’homme. Celui de la Terre absorbe et subit les influences de celui du Ciel. Celui de l’homme est soumis aux influences des deux autres.

Les chinois pensent que le Qi de la Terre est constitué de lignes et schémas d’énergie, d’un champ magnétique ainsi que de la chaleur cachée sous la croûte terrestre.

Lorsque ce Qi ou énergie n’est plus équilibré, il doit lutter pour retrouver son équilibre. Chez l’Homme cela se traduit par une maladie voir la mort. Pour maintenir l’équilibre énergétique de notre corps il faut donc connaître les cycles de la Nature et les schémas d’énergie de la Terre pour s’harmoniser avec eux.

Le Qi Gong est l’étude du Qi sous toute ses formes.

Son histoire débute avec le Yi Jing (livre de transformations) environ 2400 ans avant JC. Ce livre explique que le Chi est composé de ces trois facettes : le ciel, la terre et l’homme. Elles ont toutes trois des règles et des cycles bien définis et immuables. Si on arrive à connaître et comprendre ces règles et cycles, on peut presque tout connaître : de la façon de pousser d’une plante a où implanter sa maison….

Les chinois ont découvert une méthode pour calculer et prévoir les changements naturels du Qi : le Bagua (les huit trigrammes).

 Ces huit trigrammes engendrent à leur tour soixante hectogrammes.

De ces savoirs ont ensuite découlé des méthodes de méditations qui permettent d’agir sur notre Qi mais aussi des méthodes de combat (et surtout de préparation au combat).

Le Qi de l’homme peut être divisé en deux catégories : Qi nourricier et Qi gardien. Il circule grâce aux douze méridiens et huit " merveilleux vaisseaux ".

Les vaisseaux fonctionnent comme des réservoirs et régulent la distribution et la circulations de l’énergie. Il faut que le Qi y soit fort et abondant pour que la régulation soit correcte.

Les douze méridiens sont comme des rivières qui distribuent le qi partout dans le corps et qui relient les extrémités aux organes internes. Chaque méridien a une quantité d’énergie et une intensité de flux qui lui sont propres. Ces paramètres varient aussi en fonction du moment de la journée en suivant des cycles, du temps, de l’humeur….

Pour rééquilibrer le Chi, on peut utiliser les plantes, l’acupuncture ou des exercices physiques et mentaux.

Publié dans casse méninge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article