La divination à Samain

Publié le par séléane et sarhane


La période de Samain a toujours été considérée comme hors du temps. L’année précédente est finie alors que l’année suivante n’est pas encore commencée. De plus les Celtes ne considéraient pas le temps comme continu mais comme cyclique. C'est-à-dire que chaque Samain est toutes les Samain, nous retournons au point de départ pour recommencer l’année. Cette année ne sera nouvelle que si nous le voulons c’est à dire que nous gardons ou laissons derrière ce que nous voulons de l’année passée.

Cela fait de la période de Samain un temps et un espace sans frontières, toutes les portes sont ouvertes. Nous pouvons accéder à n’importe quel lieu mais aussi n’importe quel moment présent, passé ou futur. Vous vous doutez donc que c’est le moment rêvé pour faire de la divination.

Vous pouvez utiliser vos moyen habituels : cartes, tarots, pendule…

Vous pouvez aussi utiliser un récipient remplit d’eau, du marc de café…

Les miroirs sont aussi des portes faciles à emprunter, pensez d’ailleurs à les recouvrir si vous ne souhaitez pas avoir trop de visites...


Mara Freeman nous propose sur ce thème une petite activité : « La pomme et le miroir :

Avant que sonnent les douze coups de minuit, asseyez-vous devant un miroir dans une pièce éclairée seulement par la lumière d’une bougie, ou par la lune. Pénétrez dans le silence, et posez une question. Coupez la pomme en neuf morceaux. Tournant le dos au miroir, mangez huit morceaux, puis jetez le neuvième par-dessus votre épaule gauche. Tournez la tête vers la gauche, et vous verrez dans le miroir une image ou un symbole qui vous donnera la réponse. (Quand vous regardez dans le miroir, focalisez doucement, et laissez les motifs faits par la lune ou la flamme de la bougie et les ombres suggérer des formes, des symboles et autres images oniriques qui parlent à votre intuition.) »

Toujours dans le même esprit, un ami nous a un jour proposé un moyen de rencontrer notre moi « sombre » :

Choisissez une pièce sombre, tout juste éclairée de la lune ou de bougies et munie d’un miroir. Asseyez-vous face au miroir et observez votre visage, ses détails, ses reliefs, ses zones de lumière et d’ombres. Focalisez petit à petit (cherchez avec votre regard à regarder derrière le miroir, au-delà). Petit à petit vous allez voir votre visage changer, s’assombrir. Vous voilà face à votre moi profond et caché, celui que vous voilez autant que possible. Ecoutez vos émotions, vos sentiments face à lui. Vous pouvez même, si vous en sentez le besoin essayer d’entrer en contact avec lui. Quand vous avez fini, revenez peu à peu à la réalité. N’oubliez pas de noter ce que vous avez ressenti (on oubli souvent trop vite.)

 

Publié dans casse méninge

Commenter cet article

Luna 30/10/2007 17:56

Voilà deux rituels que j'ai bien envie de tenter. surtout le deuxième. Quel meilleur moment de l'année pour rencontrer sa moitié sombre.

séléane 05/11/2007 14:07

Quel meilleur moment en effet... J'espère que l'expérience s'est bien passée ;-)
Séléane