Troisième conférence : « La Religion sans Dogmes »

Publié le par sarhane

Pour la troisième conférence, F. Lamond nous lut un extrait de son livre " La Religion sans Dogmes ", récemment traduit de l’anglais. J’ai eut l’occasion de discuter un peu avec F. Il se désigne lui même avec humour comme probablement " le plus ancien wiccan vivant encore " : il fut initié par Garnder lui même dans les années 50. C’est formidable de pouvoir échanger avec quelqu’un qui a connu de "l’intérieur" ces groupes et ces mouvements de pensées qui ont si profondément marqués le paganisme moderne. Il décrit son livre comme une réflexion sur le polythéisme moderne de manière générale, sur la wicca en particulier, et un essai comparant religions et morales associées. Plus qu’un cour théorique ou théosophique, il s’agit là de trouver des éléments qui dépeignent les grandes lignes du paganisme occidental. Il s’adresse en premier lieu à ceux qui ne connaissent pas bien ces croyances émergentes et les jugent sans savoir. J’en ai maintenant dévorer plus de la moitié et je me reconnais dans la plus grande part de ce qui est écrit, en particulier dans la partie " philosophique " (l’héritage chrétien ; existe-il des milliers de divinités qui engendrent le monde ou sont elles toutes les masques d’une même force qui ont été forgés par les adorateurs d’une époque et d’un lieu…), un peu moins dans la partie pratique (Sabbats, Cercles…). L’auteur a choisit de rassembler plusieurs points de vue et croyances de différents groupes de païens (prenant des exemples chez les wiccan bien sûr, mais aussi dans les traditions nordiques Asatru ou africaines). Je trouve ce livre équilibré entre réflexions générales (qu’est ce que la wicca? Pourquoi l’émergence de ces mouvements? …) et expériences personnelles.

Publié dans tabularium

Commenter cet article