Préparation des Plantes

Publié le par sarhane





Il existe de nombreuses façons de préparer les plantes, que ce soit pour des utilisations magiques, culinaires, médicales, ou encore pour des recettes de beauté. Voici quelques manières de les préparer.



 



L’infusion : elle consiste à verser de l’eau, tiède ou bouillante, sur les plantes, fleurs, feuilles, racines, baies contenu dans un récipient. Il faut ensuite couvrir le tout et laisser infuser le temps nécessaire, de 1 à 30 minutes. Par exemple : de l’eau tiède pour le cresson, l’épinard, le cerfeuil, le persil et les fleurs en général ; l’eau chaude pour la verveine, la menthe, l’angelys, l’eucalyptus, la prêle ; et l’eau bouillante pour les baies de genièvre, la racine de bardane, l’écorce de bouleau ou bien le tilleul.

la décoction  il faut mettre  les plantes dans l'eau froide et faire bouillir le tout pour extraire les principes actifs contenus dans les végétaux. La décoction est réservée généralement aux racines, aux écorces, et aux baies

La macération : il s’agit de baigner les plantes dans un liquide froid (eau, huile, vin, vinaigre, …) durant un temps variable de 12 h à plusieurs jours. La macération dans de l’eau ne doit jamais excéder 18 h, à cause du développement microbien.

L’alcoolature : elle est obtenue par la maturation de la plante dans l’alcool.

La teinture mère : elle s’obtient par la macération de la poudre de la plante dans l’alcool (éthanol) à 40°, 60°, 80°, ou 90°.

La poudre totale ou totum : on broie la plante et on la tamise ensuite

Le nébulisat : c’est la macération de la racine de la plante pendant 6 jours dans une préparation hydro-alcoolique. Le mélange est ensuite centrifugé à une température de 280°C. Ensuite, on récupère ainsi certains principes hydro-solubles et d’autres alcoolosolubles, sous leur forme sèche.


Adapté de « Secret naturels de beauté » de Sandrine Gallé-Jonquois
Enluminure de A. Forestier.

Publié dans laboratoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article